Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/openbart/public_html/wp-content/themes/peak-Theme/single-portfolio.php on line 6

6 Janvier РPhotographie érotique

Avant internet, avant le minitel et avant m√™me la t√©l√©vision, le monde existait. Apr√®s, forc√©ment c’√©tait moins dr√īle parce que tout se passait en noir et blanc (la preuve sur les photos d’√©poque) mais il para√ģt que les gens mangeaient, se promenaient dans les parcs et s’int√©ressaient (d√©j√† ?) au cul !

Et les premiers culs repr√©sent√©s non peints, non dessin√©s et non imagin√©s le soir avant de se coucher viennent de la photographie. Ce qui va nous int√©resser ici, c’est la naissance et l’√©volution de la photographie √©rotique depuis ses d√©buts.

C’est quand les premi√®res photographies √©rotiques ?

C’est pas vraiment surprenant, mais les premi√®res photographies √©rotiques sont apparues au moment de la cr√©ation de la photographie.

Pour le point culture, la TOUTE PREMI√ąRE (je le mets en capital pour montrer que c’est important) photographie date de 1826 et a √©t√© r√©alis√©e par un ing√©nieur fran√ßais. C’est pas beau mais c’est historique alors on lui pardonne le cadrage [premi√®re photographie].

C’est √† partir de 1840 que diff√©rents proc√©d√©s plus accessibles au public (seulement ceux qui peuvent se le permettre, donc peu de gens) voient le jour, permettant les premi√®res photographies de nu. Plein de proc√©d√©s avec des noms qui ne nous int√©ressent pas vraiment comme le Daguerr√©otype, la Chronophotographie ou la St√©r√©oscopie ; parce que nous √† ce stade de l’article on veut voir des culs et pas lire des mots compliqu√©s. Mais toutes ces inventions vont permettre √† chaque citoyen.ne de voir des culs plus r√©guli√®rement que devant le miroir.

Du cul pour faire passer les mots compliqués. Auguste Belloc (1800 Р1867)

Qui dit nu dit pas cul ! (à prononcer vite)

Ou plus pr√©cis√©ment : “Qui dit photo de nu, ne dit pas forc√©ment photo √©rotique artistique”. Avant d’√™tre reconnue comme une discipline artistique, la photo de nu a commenc√© comme un outil plus que comme une Ňďuvre √† exposer.

La science dans un premier temps, a saisi l’opportunit√© de pouvoir repr√©senter avec exactitude le corps humain. Jusqu’alors, il fallait se baser sur des illustrations et peintures pour repr√©senter diff√©rents muscles ou parties du corps. La chronophotographie (vous allez comprendre ce que c’est avec la photo en dessous) a permis par exemple de d√©composer avec exactitude les mouvements du corps et donc de comprendre plus pr√©cis√©ment comment fonctionne le corps humain. Car m√™me avec des dessins extr√™mement pr√©cis et r√©alistes (voir image √† c√īt√©), on ne retrouve pas le d√©tail d’une photographie.

Chronophotographie de Eadweard Muybridge d’un homme qui court.

Le monde de l’art a aussi beaucoup profit√© des avanc√©es photographiques. Pour imaginer √† quel point, il faut se dire que pour peindre un tableau d’apr√®s mod√®le, la personne qui pose devait parfois rester dans la m√™me position plusieurs heures sans bouger. Ces nouveaux proc√©d√©s ont donc permis une grande √©conomie de temps, d’argent et de courbatures √† tou.t.e.s.

Eugène Delacroix РOdalisque Р1857

Et enfin, l’invention de la photographie a d√©roul√© le tapis rouge √† l’industrie pornographique. D√©j√† √† l’√©poque (nous sommes toujours dans les ann√©es 1850), le porno existait et la photographie lui a permis de devenir encore plus populaire. Et l√† o√Ļ on se rend encore plus compte qu’on n’a rien invent√©, c’est que nos arri√®res arri√®res grands-parents avaient d√©j√† la r√©alit√© virtuelle pour en profiter : la st√©r√©oscopie. Comme une image vaut 1000 mots (environ hein ? les sources de cette expression restent inconnues) je vous laisse vous repr√©senter tout √ßa avec ces photos.

Appareil de st√©r√©oscopie qui permet un rendu “3D” gr√Ęce √† deux images mises c√īte √† c√īte. La photo ci dessus est une sc√®ne d’auteur.e inconnu.e de 1855 (environ)

Reconnaissance et évolution de la photographie érotique

Il faudra attendre le d√©but du XXe si√®cle pour que la photographie √©merge et soit reconnue comme une forme d’art. Longtemps en lutte contre cette nouvelle invention, de nombreux peintres se sont oppos√©s √† sa reconnaissance artistique avec entre autres des arguments comme : “Si on peut repr√©senter un cul d√©taill√© en quelques minutes, pourquoi on me payerait encore pour le faire ?” (c’est l’id√©e, ils ont peut-√™tre pas exactement dit √ßa).

Mais d’autres artistes int√©ress√©s par ce que la photographie permet d’une mani√®re g√©n√©rale et encore plus dans le monde de l’√©rotisme, ont d√©cid√© de se consacrer pleinement √† ce domaine et d√®s les ann√©es 1900, on trouvait des galeries qui exposaient des photos de nu.

Parmi les √©l√©ments qui ont aid√© √† la reconnaissance et √† la diffusion de la photographie (et indirectement de la photographie √©rotique), l’√©volution des techniques et de la technologie a jou√© un grand r√īle. Parce que si au d√©but du si√®cle, peu de gens pouvaient se payer un appareil photo, il suffit de se dire qu’aujourd’hui il y a plus de 5 milliards de t√©l√©phones portables dans le monde, chacun permettant (en gros) de faire des photos de meilleures qualit√©s que les appareils du d√©but du si√®cle. Plus de personnes qui exp√©rimentent = plus d’id√©es = plus de formes d’arts diff√©rents DONC plein de culs sous toutes les formes aujourd’hui ! (c’est √ßa qui nous int√©ressait √† la base non ?)

Je vous propose de conclure cet article en découvrant quelques noms qui ont marqué le monde de la photographie érotique au XXe siècle.

Il y a √©videmment des dizaines d’artistes talentueux qui m√©riteraient leur place dans cet article et je vous invite √† d√©couvrir ce monde de la photographie √©rotique si √ßa vous int√©resse. Sur ce, plein de belles choses √† vous, vive les culs et rendez-vous le mois prochain !